Leucémie Lymphoïde Chronique

Résultats cliniques

Une étude clinique pilote de Phase II a été menée avec l'inécalcitol administré seul par voie orale à 21 patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC), ne nécessitant pas encore de traitement par immuno-chimiothérapie mais à risque élevé de progression de la maladie. Aucun effet n'a été observé chez 10 patients; en revanche, le taux de lymphocytes tumoraux circulant dans le sang a été stabilisé chez 10 patients et totalement normalisé chez un autre patient.

Description de la maladie

La LLC est la deuxième forme de leucémie la plus fréquente et représente environ 30% de tous les cas nouvellement diagnostiqués. Aux Etats-Unis en 2016, 18.960 nouveaux cas ont été diagnostiqués, un total d’au moins 130.000 patients vivaient avec la maladie et environ 4.660 sont morts de LLC ; le taux de survie à 5 ans est de 85% (LLS Cancer Facts & Figures, 2016). On estime à près de 4.500 par an les nouveaux cas en France (Francim 2013) et 105.000 dans le monde entier (Globocan 2012). La LLC est reconnue réglementairement comme maladie orpheline en Europe, au Japon et aux Etats-Unis.

Les patients souffrant de LLC présentent une accumulation de lymphocytes monoclonaux (globules blancs mononucléés) par défaut de mort cellulaire. Au cours du temps, ces lymphocytes s'accumulent dans le système lymphatique et entraînent l'hypertrophie des ganglions lymphatiques. Ils peuvent aussi envahir la moëlle osseuse, là où sont normalement produites les cellules du sang, réduisant ainsi le nombre de globules blancs normaux, de globules rouges ou de plaquettes dans le sang. La LLC demeure une maladie incurable, les traitements actuels visent à ralentir sa progression et à en contrôler les symptômes.